Tourisme

Tourisme : promouvoir Bruxelles par l’événementiel sportif

Le « city marketing » se développe dans toute l’Europe et met les capitales en compétition. La plupart d’entre elles déploient ainsi des efforts considérables pour accueillir des compétitions sportives de premier plan, conscientes que de tels événements attirent des spectateurs qui assistent à la compétition et consomment des services locaux d’hôtellerie, de restauration,… et qui, surtout, offrent à la ville-hôte une vitrine exceptionnelle en termes de retombées médiatiques et audiovisuelles.

Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

Un plan pour valoriser les cimetières !

Julie de Groote propose de développer touristiquement les dernières demeures.

«Le Manneken-Pis, la Grand-Place, l’Atomium,…Les touristes ont leurs habitudes. Et si on les sortait des sentiers battus, en les attirant dans les allées des cimetières?», interroge la députée cdH. «Ils constituent un patrimoine culturel important et une manière originale d’apprendre l’histoire d’une ville.»

Julie de Groote explique: «En matière de tourisme, certaines villes ont déjà compris tout le potentiel des cimetières, si bien que certains sont devenus des incontournables: le cimetière de Recoleta à Buenos Aires, le Père-Lachaise à Paris, le cimetière monumental de Milan, le Calvary cemetery à New York pour ne citer qu’eux. Certains sont reconnus davantage pour leurs caractéristiques artistiques, certains pour la vue surprenante qu’ils offrent, d’autres encore pour les personnages prestigieux qu’ils abritent. Pourquoi, dès lors, ne pas davantage valoriser ceux que Bruxelles compte sur son territoire?»

Julie de Groote propose que Bruxelles intègre «la route européenne des cimetières».

Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

7.515.149!

7.515.149, le chiffre vient d’être calculé par le Groupe cdH au Parlement bruxellois. 7.515.419, c’est exactement le nombre de nuitées passées en 2012 par les touristes dans les hôtels de la "Zone Métropolitaine". Soit une progression de 1,65 % par rapport à 2001. Pour preuve irréfutable des interconnexions économiques évidentes entre Bruxelles et son hinterland, c’est dans les communes de Vilvorde et de Leeuw-Saint-Pierre que les progressions sont les plus spectaculaires (respectivement + 25 et + 72 %).

Après le taux de chômage métropolitain, un deuxième outil statistique : les nuitées dans la Zone Métropolitaine

Le tourisme, qu’il soit de loisir ou de congrès, représente pour la Zone Métropolitaine une belle opportunité de développement économique. L’activité hôtelière d’accueil des touristes ne s’arrête pas aux frontières de la Région bruxelloise. La Zone de l’aéroport avec les communes de Machelen, Zaventem et Vilvorde abritent sur leur territoire un nombre important d’établissements hôteliers.

Enfin une meilleure régulation des bus touristiques à Bruxelles !

Une seule société peut désormais organiser les visites « Hop on/Hop off » (circuits touristiques dans le centre-ville) en Région de Bruxelles-Capitale, il s’agit d’Open Tours – La société qui a remporté le marché public pour les 7 prochaines années. Auparavant, les usagers de ces bus touristiques étaient victimes de la concurrence acharnée que se livraient les différentes sociétés opérant dans notre Région. La STIB a été chargée d’organiser le secteur par le Gouvernement.

S'abonner à Tourisme