Emploi

Licenciement collectif chez Carrefour : la priorité doit être de limiter au maximum le drame social !

« Le Plan de restructuration annoncé par la direction de Carrefour Belgique nous heurte tous profondément », affirme Julie de Groote qui a posé une question d’actualité sur le sujet ce matin en séance plénière du Parlement bruxellois. « Ce sont plus d’un millier de familles qui vont voir le couperet de la guillotine. »
Pour le cdH, la priorité est d’être aux côtés des travailleurs pour présenter des scénarios alternatifs afin de limiter au maximum ce drame social. Julie de Groote a interrogé le ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi sur les conséquences de ce plan pour les Bruxellois et sur les contacts avec la direction de Carrefour pour tenter d’influer sur la décision finale : quelles sont les politiques que vous avez mises en œuvre par le passé et celles que vous mettrez en œuvre dans le futur pour accompagner ce secteur vers les nouveaux défis de l’ère numérique (vente par internet, arrivée de supermarchés sans personnel, …) sans que la concurrence accrue ne débouche sur une sous-statutarisation du personnel de ces enseignes ?

« L’emploi de demain se prépare aujourd’hui »

Gros débat ce matin au Parlement bruxellois sur les délocalisations d’entreprises. Pour le Groupe cdH, c’est Benoît Cerexhe qui prend la parole :

« La gestion du boom démographique bruxellois, ce n’est pas qu’une question de logements, de crèches, d’écoles et d’infrastructures sportives. C’est aussi une question – vitale – d’Economie, de développement économique, de soutien aux entreprises et d’attention marquée aux besoins qui sont les leurs. » 

Certains signaux récents doivent nous alerter : « alors que Bruxelles comptait 718.000 postes de travail en 2013, ce chiffre tourne aujourd’hui autour des 700.000. Et l’enquête de la Chambre de Commerce de Bruxelles sur les entreprises qui ont quitté Bruxelles et celles qui y sont arrivées débouche également sur un solde négatif d’environ 5000 postes de travail, au détriment de notre Région. »

« Certes les chiffres du chômage sont positifs pour la Région bruxelloise ; et nous nous en réjouissons, mais ces données sont des sonnettes d’alarme que l’on NE peut PAS ne pas entendre. »

« Car l’emploi de demain  se prépare dès aujourd’hui. »

Trouver un financement pour créer son affaire!

« Trouver un financement, une des difficultés majeures pour ceux qui veulent lancer leur entreprise », affirme le Chef de Groupe cdH Benoît Cerexhe, qui interpellait le Ministre de l’Emploi sur le sujet.
Bruxelles-Ville, Saint-Gilles, Schaerbeek, Anderlecht et Molenbeek proposent un guichet d’économie locale qui a pour mission d’informer et d’accompagner les candidats entrepreneurs pour qu'ils puissent créer leur entreprise. La demande la plus souvent exprimée? La recherche d’un financement.
« On constate un problème d’accès au financement dans près d’un cas sur deux », calcule Benoît Cerexhe. « Cela confirme que trouver un financement est une des difficultés majeures pour ceux qui veulent lancer une entreprise. »
« C’est une difficulté qui est aussi liée aux secteurs, commerces et Horeca surtout, où le secteur bancaire se montre très frileux », poursuit le député.
Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

Moins d'emplois à Bruxelles?

« Pour la première fois, le nombre d’emplois diminue à Bruxelles », affirme Benoît Cerexhe, en Une de l’Echo d'aujourd’hui. « La dernière enquête du SPF Economie sur les forces de travail en Belgique recense 701 932 postes de travail en 2015, soit 18 200 de moins qu’en 2014. »
Les emplois sont-ils délocalisés ? Pas dans la périphérie toute proche (l’emploi stagne en Brabant flamand aussi). Mais il explose dans d’autres provinces, notamment en Brabant wallon (+30% en 15 ans) et en Flandre-Orientale (+20% en 15 ans).
Benoît Cerexhe met également en évidence un point positif. « A Bruxelles, plus d’un emploi sur deux est désormais occupé par un Bruxellois », explique le Chef de Groupe cdH au Parlement bruxellois et ancien Ministre de l’Economie et de l’Emploi. « Or, il y a 10 ans, 55% des emplois de la capitale étaient occupés par des navetteurs. C’est une bonne nouvelle pour Bruxelles qui comptait 98 521 chômeurs le mois denier. »
Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

Large enquête sur les commerces du piétonnier

Quelle est l’influence du piétonnier et du plan de circulation sur les commerces du centre-ville ? Pour le savoir, le groupe cdH a organisé une enquête auprès de tous les commerçants concernés par ce projet. Benoît CEREXHE, chef du Groupe cdH au Parlement bruxellois, et Hamza FASSI-FIHRI, député bruxellois et conseiller communal à la Ville de Bruxelles, livreront ce midi devant la presse les résultats, l’analyse et les perspectives de cette large enquête. De nombreux enseignements seront à tirer de cette enquête. A suivre, ici même, sur notre site, dès cet après-midi.

5 interpellations cdH au menu de la Commission des Affaires économiques cet après-midi!

Hamza Fassi-Fihri questionnera le Ministre bruxellois de l'Emploi sur:
- la mise en place de la garantie jeunes
- la rapidité de l'accompagnement des demandeurs d'emploi
- l'entrepreneuriat féminin
- le transfert des moyens relatifs aux nouvelles compétences emploi de la Région de Bruxelles-Capitale en matière d'activation et de réductions "groupes cibles".

Benoît Cerexhe interpellera quant à lui sur l'avenir d'Audi en Région bruxelloise.

4 interpellations cdH au menu de la Commission des Affaires économiques !

Benoît CEREXHE interpellera cet après-midi le Ministre de l’emploi sur les conventions de collaboration qu'Actiris établit avec les employeurs.

Hamza FASSI-FIHRI posera quant à lui 3 questions sur :

• la mise en place de la garantie jeunes.

• la rapidité de l'accompagnement des demandeurs d'emploi

• l'entrepreneuriat féminin

Traité transatlantique : le cdH demande que soit revu le mandat de négociation

Le Parlement bruxellois mène un débat ce vendredi sur les négociations relatives à la conclusion d'un Traité transatlantique de libre-échange entre l'Europe et les Etats-Unis. Le cdH émet les plus grandes réserves par rapport à la conclusion de cet accord et demande la suspension des négociations tant qu’un nouveau mandat n’est pas donné par le Gouvernement fédéral à celles et ceux qui négocient ce traité pour compte de notre pays. Le cdH estime que cet accord n’est pas de nature à construire l’Europe humaniste que nous appelons de nos vœux. Retrouvez, en cliquant, l'intervention de Benoît Cerexhe, chef du groupe cdH au Parlement bruxellois.

 

De plus en plus de Bruxellois à l'emploi

Les chiffres viennent de sortir et sont publiés par le SPF Economie. Aujourd’hui 430.099 Bruxellois sont à l’emploi. Jamais autant de Bruxellois n’ont exercé un job. La création de postes de travail supplémentaires – et une navette sortante toujours croissante (voir infra) - a donc permis d’absorber en très grande partie le boom démographique que connaît depuis plusieurs années la Région bruxelloise. En dix ans, le nombre de Bruxelloises et de Bruxellois à l’emploi est passé de quelque 352.204 unités à ce pic historique de 430.099, soit une progression de près de 78.000 unités. 

Record : 430.099 Bruxellois à l'emploi
S'abonner à Emploi