«Si les gens restent dans leur bulle, il n’y a pas de ville citoyenne»

Lutter contre le discrédit des institutions passe par une plus grande implication des habitants dans le processus politique, estime Charles Picqué. Comment? Ce jeudi, le parlement ouvre ses portes aux Bruxellois pour en débattre.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.