Ajouter un commentaire

Décumul : le cdH regrette le rejet du texte par le Parlement bruxellois

Le cdH déplore « la procrastination des groupes DéFI, Ecolo et PS en matière de réduction du nombre d’élus et de mandataires dans la Région ».

 

Le groupe cdH au Parlement bruxellois regrette que le texte imposant le décumul intégral entre les fonctions de parlementaire et de bourgmestre/échevin n’ait pas franchi le cap du Parlement bruxellois ce vendredi après-midi.  A l’heure des votes, l’ensemble des membres du groupe cdH au Parlement bruxellois ont appuyé sur le bouton « POUR », s’exprimant ainsi sans réserve en faveur du décumul intégral.

Benoît Cerexhe, chef du groupe cdH, a néanmoins tenu à marquer une abstention, au nom du groupe, pour déplorer que ni le groupe DéFI, ni le groupe PS, ni le groupe Ecolo n’ont accepté de soutenir les propositions déposées par les Humanistes, lesquelles visaient l’un à réduire le nombre d’élus professionnels à Bruxelles (- 30%) et, dans le même temps le coût du personnel politique sur le contribuable bruxellois (- 6 millions € par an) ; l’autre amendement visait à institutionnaliser, dans la Loi Communale, un lien entre les Communes et la Région, via la Conférence des Bourgmestres.

Le cdH a pourtant entendu sur d’autres bancs d’autres parlementaires partager cette double préoccupation, comme le bourgmestre de Schaerbeek,  M. Bernard Clerfayt, ou le président du Parlement bruxellois, M. Charles Picqué.

Le cdH déplore vivement « cette procrastination des groupes DéFI, Ecolo et PS, qui promettent vaguement de faire étudier ces questions « plus tard », reprenant là une antienne vieille de plus de quinze ans visant à renvoyer systématiquement aux calendes grecques toute discussion sur une réduction drastique du nombre d’élus et de mandataires à Bruxelles et sur l’abaissement du coût que représente ce personnel politique professionnel pour le contribuable bruxellois ».

Tags: