Toutes nos publications

Créer des places scolaires pour abroger à terme le décret inscription !

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce jour, à l’initiative de la Ministre de l’Enseignement, Marie-Martine SCHYNS, le financement de 28 projets qui permettront la création de 5.386 nouvelles places, pour un montant total de près de 30 millions d’euros, ainsi qu’une note analysant les possibilités de révision du décret inscription et le renforcement de l’égale liberté de choix de l’école secondaire.
Jamais, sous une législature, autant de moyens n’ont été dégagés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour permettre la création de places scolaires. Depuis le début de la législature, 47.000 places ont été créées et 4 nouvelles écoles secondaires ont été ouvertes. Un nouvel appel a d’ores et déjà été lancé en 2018, dans le cadre d’un plan d’investissement inédit doté de 20 millions d’euros chaque année.

GIAL: des questions demeurent malgré les déclarations des échevins-présidents!

GIAL: des questions demeurent malgré les déclarations des échevins-présidents. Le cdH souhaite la clarté totale, une restructuration approfondie de Gial et réitère sa demande d'audits systématiques dans toutes les structures de la Ville et la transparence des rémunérations et avantages de leurs dirigeants.

Une double réforme, déposée par le cdH, pour renforcer le poids du vote des électeurs

Le Parlement bruxellois a pris en considération ce vendredi matin la proposition d’ordonnance déposée par le groupe cdH au Parlement bruxellois, Benoît CEREXHE, visant à supprimer l’effet dévolutif de la case de tête et à abolir les listes de suppléants aux élections régionales bruxelloises.

Gouvernance et efficacité : le cdH bruxellois favorable au décumul intégral avec une diminution du nombre de mandats !

Le cdH bruxellois est favorable au décumul intégral mais il doit s’accompagner d’une diminution du nombre de mandats: -30% du nombre de mandataires communaux et une cinquantaine de parlementaires bruxellois (au lieu de 89 comme c'est le cas actuellement). « Le but est d'alléger la facture pour le citoyen », expliquent Benoît Cerexhe et Hamza Fassi Fihri, dans L'Echo d'aujourd'hui.

Stade national : il est temps d arrêter les frais !

Ce mardi, la ministre flamande de l’Environnement a refusé d’octroyer à Ghelamco un permis d’environnement pour la construction d’un Stade national sur le Parking C du Heysel. Pour le cdH, ce nouveau désaveu pour la majorité PS-MR de la Ville de Bruxelles – qui a dès le départ fait preuve d’un amateurisme sans commune mesure – signe la fin de cette déplorable saga. Il est plus que temps d’arrêter les frais, déjà nombreux à charge des contribuables bruxellois !