Wooncode annulé par l’Europe : le CDH bruxellois invite les partis flamands à saisir cette occasion pour mettre en œuvre la Communauté métropolitaine et développer des synergies entre Bruxelles et son hinterland, y compris en matière de Logement

Le chef de groupe CDH au Parlement bruxellois, Benoît CEREXHE, réagit avec soulagement à la décision de la Cour européenne de Justice d’annuler les dispositions du Code flamand du Logement qui interdisent l’accès à la location et à la propriété dans certaines communes de Flandre pour des candidats locataires ou propriétaires jugés pas assez Flamands... "C’est la raison et le droit européen qui l’emportent sur des pratiques d’un autre temps qui visent à exclure l’autre plutôt qu’à l’inclure dans un projet commun évolutif", se félicite Benoît CEREXHE.

Le chef du groupe CDH au Parlement bruxellois espère que cet arrêt rendra raison aux autorités flamandes et les incitera à développer des politiques qui privilégient l’ouverture plutôt que le repli sur soi. "Que ce soit pour les politiques de logement, comme le rappelle l’Europe aujourd’hui, mais aussi pour toutes les autres politiques qui nécessitent de travailler en commun entre communautés différentes", estime ainsi Benoît CEREXHE.

Le chef de groupe CDH bruxellois invite les partis flamands et le Gouvernement flamand à saisir cette fabuleuse opportunité que représente la Communauté Métropolitaine bruxelloise pour développer entre Bruxelles et son hinterland des synergies fonctionnelles qui permettront à toutes les entités concernées de sortir gagnantes d’une collaboration trop peu existante aujourd’hui.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire