Survol de Bruxelles : face à l’inertie du fédéral, le gouvernement bruxellois saisit la justice !

Trois actions en cessation environnementales sont lancées :
- l’allongement de la nuit aérienne jusque 7h du matin (au lieu de 6h) ;
- la suppression de la route du Canal ;
- le resserrement du virage à gauche au décollage.
« Les mesures de bruit enregistrées par les sonomètres bruxellois montrent que les normes de bruit sont très souvent dépassées », détaille Benoît Cerexhe, dans Le Soir d’aujourd’hui.
« Le Gouvernement fédéral et les autorités aéroportuaires n’envisagent que le seul volet économique et les intérêts largement flamands, au mépris le plus total des habitants des quartiers très densément peuplés (et survolés) de Bruxelles », poursuite le député. « Il est donc tout naturel que nous fassions valoir le second volet de cette politique : celui – dans une approche équilibrée – de la santé, du sommeil et de la qualité de vie, dans l’intérêt général des Bruxelloises et des Bruxellois. »
A lire dans la presse d’aujourd’hui.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire