Recruter des Bruxellois au sein de la police locale

Julie de Groote a interpellé ce matin le Ministre-Président sur le recrutement des policiers en Région bruxelloise.

« Tenter d’attirer davantage de Bruxellois dans nos polices locales est un enjeu de taille », affirme la Députée cdH. « Les Bruxellois sont en effet susceptibles de mieux connaître les réalités du terrain et d’assurer une certaine proximité avec les citoyens de la Capitale. C’est également une manière d’encourager l’emploi en Région bruxelloise où le taux de chômage reste élevé. »

« La diversité au sein de la police locale bruxelloise est aussi une des conditions nécessaires pour une véritable police de proximité. Il s’agit donc de limiter au maximum les barrières à l’embauche pour les candidats issus de la diversité », précise encore Julie de Groote.

La réponse du Ministre-Président montre à quel point il est important d’investir dans l’éducation des Bruxellois. A diplôme égal, les candidats bruxellois réussissent moins bien les épreuves cognitives et de connaissance de la langue. 35,5% de réussite au niveau des candidats bruxellois alors que la moyenne nationale est de 50,7% ! Et lors des épreuves de condition physique, les Bruxellois réussissent à 81,5% contre une moyenne nationale de 86,3%.

Depuis 2010, une plateforme d’échange a été mise en place entre la Région et la police fédérale afin d’effectuer un travail sur mesure au profit des corps bruxellois. Des sessions d’information sont organisées à destination des candidats de la Région. Le Ministre-Président compte également discuter avec les Bourgmestres de l’avenir de l’ERIP, l’Ecole Régionale et Intercommunale de Police, et des engagements attendus de leur part en termes de recrutements au sein des zones.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire