Réforme des institutions bruxelloises : le cdH souhaite une réduction du personnel politique et un supplément de proximité avec les citoyens

Le SP.A se propose donc de « réinventer » Bruxelles... en supprimant les 19 communes et en fusionnant les zones de police. En l’occurrence, Pascal Smet et John Crombez ne donnent en réalité que l’illusion du neuf, en remettant au goût du jour la vieille rengaine du nationalisme flamand.

 

Pour Céline Fremault, ministre bruxelloise de l’Environnement et de la Qualité de vie, et Benoît Cerexhe, chef de groupe cdH au Parlement bruxellois, l’objectif de meilleure gouvernance des institutions bruxelloises est, naturellement, une nécessité. Le cdH rappelle qu’il est d’ailleurs demandeur de réformes profondes en cette matière : certaines d’entre elles peuvent rejoindre celles ébauchées par MM. Smet et Crombez, comme la réduction du nombre de parlementaires, la constitution de listes bilingues, la rationalisation des compétences,...

 

Le cdH bruxellois propose également de réduire de 30% le nombre de conseillers communaux et de réduire dans les mêmes proportions le nombre de membres des Collèges des Bourgmestre et Échevins. Pour le Parlement bruxellois, la réduction du nombre de parlementaires peut être plus importante encore: pour Benoît Cerexhe et Celine Fremault, une cinquantaine de parlementaires est largement suffisante pour faire fonctionner l’institution.

 

Toutefois, les propositions visant à supprimer les communes et à fusionner les zones de police sont «onbespreekbaar». « Ce n’est pas de moins de proximité que les Bruxellois ont besoin, mais de bien davantage », estiment la Ministre et le Chef de groupe des Humanistes bruxellois. Ce que les habitants attendent des hommes et des femmes politiques est qu’ils puissent être à leur écoute et apporter des solutions rapides et efficaces sur le terrain - notamment sur ce lancinant problème de la Mobilité - et dans ce qui relève de leur vie quotidienne au jour le jour, loin des lourdeurs d’une méga-administration. »

 

C’est dans ce cadre que le cdH propose une contractualisation des relations entre la Région et les communes, qui viserait à définir, à poursuivre et à financer des objectifs fixés de commun accord.

 

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire