Pour un pilotage territorial coordonné de la culture à Bruxelles

Hamza Fassi-Fihri, député cdH et Echevin de la Culture et de l’Emploi à la Ville de Bruxelles, a prôné ce matin, lors de la Commission Culture au Parlement francophone bruxellois, un véritable pilotage coordonné des politiques culturelles à Bruxelles et une meilleure coordination entre les acteurs concernés. Comment ? Par la mise en place d’une Plateforme souple de réflexion et de concertation réunissant l’ensemble des pouvoirs publics compétents pour les politiques culturelles sur le territoire bruxellois, ainsi que le monde culturel et artistique.

Pourquoi ? Car il existe trop d’interlocuteurs et d’acteurs, chacun œuvrant de manière cloisonnée dans le cadre de ses frontières institutionnelles. Ce qui empêche les synergies et les visions partagées. C’est seulement par un pilotage coordonné, dans le respect des compétences de chacun, que la culture peut réellement devenir un moteur du développement de Bruxelles, à l’image d’autres grandes métropoles.

Dans le cadre des recommandations de la Commission culture de la Cocof, Hamza Fassi-Fihri se bat en outre depuis plusieurs mois pour mettre en avant le lien entre culture et territoire. L’objectif : renforcer le concept de territorialité de la culture en Région bruxelloise et dépasser le clivage communautaire en la matière.

Culture et territoire ne doivent pas se faire peur : la culture s’ancre dans le territoire et celui-ci transforme et enrichit la culture. Plusieurs propositions ont été défendues en ce sens dans le cadre des recommandations de la Commission Culture de la Cocof. Il s’agit de la mise au point d’une cartographie complète de l’offre culturelle et un cadastre des espaces culturels disponibles sur le territoire bruxellois et de l’attention accrue à l’offre culturelle dans le cadre des contrats de quartier et des zones prioritaires de développement régional.

En outre, le député insiste sur les liens qui existent entre culture, économie et emploi. Par le biais des industries culturelles et créatives, le secteur culturel peut être un pourvoyeur d’emplois important en Région bruxelloise. Le cdH bruxellois plaide ainsi pour une collaboration accrue entre la Cocof, qui est compétente en matière de « Culture », et la Région, en charge de l’Economie et de l’Emploi.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire