Pour un débat plus large sur les relations internationales de la Région de Bruxelles-Capitale

Le Parlement bruxellois a voté à l’unanimité, en séance plénière de ce vendredi 8 février, une résolution demandant au Gouvernement de présenter chaque année un rapport d’activités en matière de relations extérieures. C’est à l’initiative de la députée cdH Julie de Groote que ce texte a été voté. La volonté de la députée est de donner une place plus grande au débat international que porte notre Région-Capitale !

"Un rapport de plus ?" estime l’auteure de la résolution, la cdH Julie de Groote. "Non ! Nous n’avons quasiment jamais de débat sur nos actions au niveau international, alors même qu’elles se répercutent parfois dans le quotidien des gens. Nous ne savons même pas ce qui se fait au nom de la Région". En séance, la députée a donné quelques exemples étonnants et méconnus de notre action au niveau international, la rénovation de la Kasbah d’Alger ou encore l’exportation du know-how de la STIB dans une région de Russie.

Sous l’impulsion de deux cosignataires, Olivia P’Tito (PS) et Céline Delforge (Ecolo), ce rapport annuel portera spécifiquement sur la présence de clauses sociales et environnementales ainsi que sur l’inclusion des clauses de respect des Droits de l’Homme et des normes fondamentales de l’OIT. Précision qui n’est pas de pure forme quand on sait qu’un des deux traités bilatéraux, celui avec l’Etat d’Israël, est toujours suspendu… "Nos résolutions restent parfois sans suivi" a dit Julie de Groote, mais cela ne devrait pas être le cas pour celle-ci qui devrait mener à un débat sur un sujet qui est bien trop rarement abordé.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire