Palais de Justice : Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

L’état de délabrement du Palais de Justice interpelle la Députée Julie de Groote, co-auteure d’une résolution – adoptée par le Parlement – qui demandait au Gouvernement de mettre sur pied une concertation avec le fédéral et le monde judicaire ainsi que d’assurer la pérennité de la fonction de juger dans les futurs projets.

La réponse du fédéral est hallucinante ! Un délai de 42 mois est prévu... avant le début des travaux ! Pourquoi un délai si long ? Il s’agit de lancer une étude sur le devenir de la façade et de résoudre les problèmes du rachat des échafaudages.

« C’est ahurissant ! » s’est exclamée la Députée, « une étude a déjà été faite, totalement ignorée par le fédéral qui repart à zéro. Nous sommes bien au pays de Magritte où il faut 12 ans pour démêler l’écheveau des échafaudages ».

Julie de Groote insiste sur la symbolique derrière le bâtiment : le désengagement du fédéral vis-à-vis de la fonction de juger et vis-à-vis de Bruxelles. Alors place à l’action !

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire