Grande dépendance : une condamnation qui doit servir de déclic pour enfin des solutions durables et humaines

Le Groupe CDH au Parlement bruxellois tient à réagir avec force à l’arrêt rendu ce lundi par le Comité européen des droits sociaux condamnant la Belgique pour le manque de places d’hébergement et de solutions d’accueil pour les personnes handicapées lourdement dépendantes.

Pour Joël RIGUELLE, député cdH au Parlement bruxellois, « cette condamnation doit être perçue non pas de manière négative, mais comme une base intéressante sur laquelle les hommes et les femmes politiques de quelque niveau de pouvoir que ce soit doivent désormais s’appuyer pour transformer ce qui est aujourd’hui un triste constat d’échec en une priorité politique qui doit permettre à Bruxelles comme ailleurs le développement d’une offre d’hébergement et d’accompagnement supplémentaire pour les personnes handicapées lourdement dépendantes. » Le député CDH, par ailleurs chef de groupe CDH au Parlement francophone bruxellois, dit se retrouver dans la démarche entamée de manière commune par le secteur associatif et les parents de personnes handicapées : « Je trouve particulièrement pertinent le fait que, pour la première fois, des associations des trois Régions se sont fédérés pour dénoncer le manque de places et de solutions d’accueil et d’hébergement pour personnes handicapées de grande dépendance», estime Joël RIGUELLE.

« Les quelques avancées concrètes, comme le projet Hoppa, la Coupole bruxelloise de l’Autisme, ne répondent pas à la grande préoccupation des parents : le manque criant de places d’hébergement et de diversité des solutions d'accueil », rappelle Joël RIGUELLE. « On ne peut pas éternellement se retrancher derrière l’explication, voire l’alibi, de la répartition compliquée des compétences pour ne pas développer des projets, dit encore le chef du groupe CDH au Parlement francophone bruxellois. Il faut donc aussi « ruser » avec nos compétences comme pour les creches et faire ensprte que le budget logement participe à la création d’hébergements pour personnes lourdement handicapées comme bous le demandons depuis des années»..

Dès la rentrée parlementaire, Joël RIGUELLE déposera au Parlement bruxellois une proposition de résolution visant à :

  1. inciter les pouvoirs publics à élargir davantage les droits des familles et des personnes handicapées de grande dépendance,

  2. à reconnaître l’urgence des situations individuelles et la nécessité immédiate de trouver des réponses crédibles, permanentes, durables, humaines, d’offres diversifiées supplémentaires.

« Même si le Comité Européen des Droits Sociaux n’est pas une instance judiciaire au même titre que la Cour Européenne des Droits de l’Homme, même s’il ne prononce pas de jugements exécutoires mais simplement des décisions à portée morale, cet arrêt n’en est pas moins fondamental, et ne peut rester lettre morte. Il nous rappelle à tous l’urgence à trouver des solutions qui permettent aux personnes handicapées de grande dépendance et à leurs familles de vivre dans la dignité», conclut Joël RIGUELLE.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire