Des défibrillateurs dans les clubs de sports : une question de santé publique !

Défibrillateur

Récemment, trois joueurs de foot ont été victimes d’un malaise cardiaque durant la pratique de leur sport. Pour réagir au plus vite face à ce type de drame, le député bruxellois Pierre Migisha s’inquiète de l’implantation lente de défibrillateurs dans les clubs sportifs reconnus par l’ADEPS en Région bruxelloise. Un défibrillateur dans chaque centre sportif pourrait sauver des vies !

Le député Pierre Migisha constate, suite à une question posée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles au Ministre André Antoine, que peu de clubs sportifs ont fait appel aux aides proposées par le Ministre afin d’acheter des défibrillateurs. Conscient du prix élevé d’un tel équipement, un soutien allant jusqu’à 75% du coût global était pourtant proposé. Le Ministre Antoine a dès lors offert gratuitement 300 appareils.

Suite à ces constations, le député a interpellé, lors d’une séance plénière du Parlement francophones bruxellois, le Ministre en charge du sport pour connaître sa stratégie en la matière pour les clubs bruxellois. Ainsi que pour savoir quelles sont les aides concrètes de la COCOF pour équiper ces clubs.

Le Ministre a assuré que ce projet était une de ses priorités. Un cadastre des centres sportifs bruxellois va être réalisé prochainement. Le but final est que chaque centre puisse avoir son défibrillateur.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire