Développer des alternatives à la voiture de société!

La Belgique est le pays occidental qui subsidie le plus les voitures de société octroyées en guise de rémunération extra-salariale. Fin 2015, on comptait ainsi 625.000 voitures de société en Belgique. Or, il est établi qu’il existe un lien entre congestion et voitures de société. Et, si les problèmes de mobilité à Bruxelles sont une raison de quitter Bruxelles pour 7 entreprises sur 10, il y a également 30.000 personnes qui quittent la capitale chaque année. « Ces familles partent s’installer ailleurs qu’à Bruxelles pour des raisons de qualité de vie, d’environnement, pour la qualité de l’air mais également car il devient de plus en plus difficile de se loger décemment et à un prix abordable », explique Benoît Cerexhe, Chef de Groupe cdH au Parlement bruxellois. « Nous proposons dès lors de développer des alternatives à la voiture de société comme une intervention récurrente dans les loyers et/ou remboursements des mensualités de crédit hypothécaire – fiscalement au moins aussi intéressante que l’octroi d’une voiture de société – ou encore un pack mobilité proposant un panachage sur-mesure de modes de transport adapté aux situations de chaque bénéficiaire. »

Cette proposition de résolution – déposée par Benoît Cerexhe au Parlement bruxellois – présente de nombreux avantages. « Elle est tout bénéfice pour l’environnement (et la qualité de l’air) et permet de diminuer la pression automobile », précise encore Benoît Cerexhe. « Elle est également tout bénéfice pour les salariés qui bénéficient d’un pouvoir d’achat augmenté, perdent moins de temps dans le trafic aux heures de pointe et disposent de plus de temps libre. Les entreprises voient leur personnel dégagé du stress causé par les bouchons matinaux, car habitant à proximité du lieu de travail. Cette mesure permet aussi de fixer à Bruxelles les ménages qui y travaillent et la qualité de vie des Bruxellois, qui bénéficieraient notamment d’une meilleure qualité de l’air, en sera améliorée. »

 

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire