Bruxelles : Trions-nous moins (bien) nos déchets ?

La récolte des sacs blancs est en hausse, le tonnage de sacs bleus ramassés diminue. Le député cdH Ahmed El Khannouss s’interroge : « Les Bruxellois ne recyclent-ils plus correctement leurs déchets ? La réforme du tri sélectif a-t-elle une incidence négative sur leur comportement ? »

 

En 2010, le tri sélectif devient obligatoire en Région bruxelloise. Chaque semaine (voire plusieurs fois par semaine), les déchets sont récoltés dans 4 sacs de couleurs différentes (blanc, bleu, jaune et vert).

 

Depuis le 7 janvier 2013, les sacs bleus et jaunes sont collectés une semaine sur deux (une semaine, les sacs bleus ; l’autre semaine, les sacs jaunes). Pas de changement pour le sac blanc, il est ramassé 2 fois par semaine.

 

Or, le Bral, l’équivalent néerlandophone d’Inter Environnement, constate une hausse sensible du nombre de sacs blancs (320.000 tonnes de déchets collectés en 2012 contre 305.000 en 2010) et une tendance inverse pour le sac bleu (11.000 tonnes de sacs ramassés en 2012 contre 16.000 en 2010).

 

Que conclure si ce n’est un tri des déchets moins efficace ?

 

Le Secrétaire d’Etat chargé de la Propreté dément. Début 2010, plus de 60% des sacs blancs contrôlés par Bruxelles Propreté présentaient des indices de non-tri (des déchets devant atterrir dans un sac de tri sélectif). Or, à l’heure actuelle, ce taux de non tri est de l’ordre de 45%. Et, du côté des sacs bleus, on dénombrait plus de 40% d’indésirables contre un taux actuel d’intrus de 27%. Conclusion du Secrétaire d’Etat : « La réforme n’a pas eu d’effet négatif sur la qualité et la quantité du tri ».

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire