Bertin Mampaka défend le renforcement du système de l’Allocation de déménagement-installation et intervention dans le loyer !

Après avoir mené un combat sans relâche pour l’allocation loyer dans les logements sociaux, Bertin MAMPAKA, Député cdH, poursuit son travail pour les locataires bruxellois. Il a interpellé le Ministre bruxellois en charge du logement à propos de la refonte de l’Allocation de déménagement-installation et intervention dans le loyer (ADIL).

Ces aides financières contribuent à l’amélioration des conditions de logement des Bruxellois. Elles sont destinées aux locataires qui déménagent suite à l’insalubrité de leur habitat, en raison de son étroitesse ou de son inadaptation aux personnes à mobilité réduite, âgées ou présentant un handicap.

Dans les faits, depuis leur introduction dans la législation en 1975, les ADIL ont connu de nombreuses adaptations. Pour Bertin Mampaka, ce mécanisme peut et doit encore évoluer. C’est d’ailleurs l’un des souhaits de la Majorité inscrit au sein de l’Accord du Gouvernement. Celui-ci prévoit, dans son chapitre « Droit au logement », de renforcer les aides existantes pour l’accès à un logement décent et que, plus précisément, les ADIL seront renforcées et étendues aux personnes résidant dans les maisons d’accueil et les maisons de transit.

Les nouvelles demandes d’allocation sont passées de 1359 en 2006 à 1994 en 2011. Bertin Mampaka a demandé au Ministre une estimation de l’impact budgétaire inhérent à l’extension de la mesure. Il en ressort que le budget ajusté était de 5.000.000 euros en 2006 pour un budget liquidé de 4.557.000 euros. En 2011, 7.983.000 euros ont été utilisé sur les 8.200.000 euros prévus à cet effet, soit 217.000 euros non-utilisés ! Au 1er juin 2012, seules 849 personnes ont introduit une demande.

« De nombreuses personnes, dans le besoin, ne sont tout simplement pas au courant de l’existence de cette allocation ! C’est pourquoi j’ai invité le Ministre à lancer une campagne de communication à ce sujet » déclare Bertin Mampaka qui a également souligné que « l’évolution du système des ADIL doit par ailleurs s’accompagner d’une augmentation du personnel amené à traiter les dossiers de demande. »

Le Député est cependant soulagé de la réponse du Ministre concernant la refonte programmée du système d’allocation. Notamment par le fait qu’il souhaite aligner le montant au niveau de l’allocation loyer, raccourcir les délais et élargir le nombre de bénéficiaires. Il espère sincèrement que toutes ces mesures seront appliquées au plus vite.

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire