« Des primes à la casse pour les véhicules trop polluants ! », propose le cdH.

Pour réduire la pollution et améliorer la qualité de l’air, une zone basse émission (LEZ) entrera en vigueur le 1er janvier prochain à Bruxelles. Les véhicules les plus polluants (diesel et immatriculés avant 1997) seront interdits sur le territoire bruxellois. S’il souligne que le volet santé demeure la priorité principale, Ahmed El Khannouss, député cdH bruxellois, plaide pour que l’on prenne également en considération les implications sur le plan social de cette mesure : « la catégorie la plus impactée par l’instauration de la zone basse émission est la plus fragilisée. Les familles aux revenus conséquents n’ont généralement pas de véhicule vieux de plus de 20 ans », explique le député.

 

Ahmed El Khannouss (cdH) propose dès lors de mettre en place une « prime à la casse » d’une valeur comprise entre 1.000 et 1.500 euros versés en cash aux familles qui procèdent à la destruction de leur vieux véhicule dans un centre agréé. Pour obtenir cette prime, deux conditions : le véhicule jugé trop polluant pour circuler dans la zone basse émission doit être le seul possédé par le ménage bénéficiaire et la prime doit servir à l’achat d’un véhicule propre (répondant aux normes Euro 4 et plus).

 

Tags: 

Commentaires

Ajouter un commentaire