Gouvernance publique à Bruxelles – Le cdH a signé les 5 propositions d’ordonnance et de modification du Règlement

Après une ultime relecture des textes ces derniers jours, le groupe cdH, par l’entremise de son chef de groupe, Benoît CEREXHE, a apporté ce mercredi matin sa signature aux 5 propositions d’ordonnance et de modification du Règlement issues des nombreuses et longues discussions du groupe de travail « Gouvernance » mis sur pied par le président du Parlement bruxellois et qui réunissait les groupes de la majorité et de l’opposition.

Ces 5 textes constituent, pour le cdH, une avancée très intéressante en termes de transparence, de cumuls des mandats et de limitation de revenus pour les mandataires publics. Benoît CEREXHE rappelle cependant que ces textes ne sont pas une fin en soi et que d’autres réformes sont attendues.

Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

Dernières dépêches

Peraïta aurait mieux fait de valoir son droit à la décence, plutôt que son droit au silence

Le groupe cdH au Parlement bruxellois, s’il n’est pas surpris du système de défense invoqué cet après-midi par Mme Pascale Peraïta – à savoir faire valoir son « droit au silence » – n’en est pas moins profondément choqué par son refus de répondre à la moindre des questions que les commissaires auraient pu lui poser.

Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.

Le cdH salue le courage et la ténacité de Barbara d'Ursel, tant dans sa lutte contre la maladie que dans la défense de ses dossiers parlementaires

Benoît Cerexhe et l’ensemble des parlementaires cdH au Parlement bruxellois ont appris avec une profonde tristesse le décès de leur collègue Barbara d’Ursel. 

Frappée depuis des mois par la maladie, Barbara d’Ursel aura lutté contre cette dernière jusqu’au bout avec cran et obstination, comme  elle pouvait le faire, avec conviction et intelligence, dans la défense des dossiers parlementaires qui lui étaient chers. 

Le groupe cdH présente ses plus humaines et ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à l’ensemble de ses proches.

Les derniers messages sur Facebook

Le cdH demande de pouvoir entendre le président du Samusocial Michel Degueldre immédiatement

Le groupe cdH au Parlement bruxellois dénonce avec la plus forte véhémence les tentatives d’intimidation et de pression imaginées par la Présidence du Samusocial à l’encontre de celles et ceux qui cherchent à comprendre les dysfonctionnements au sein de l’asbl.

Le groupe cdH au Parlement bruxellois demande que le Président démissionnaire de l’asbl, M. Michel Degueldre, soit convoqué dans les plus brefs délais – et rappelé de vacances s’il échet – pour déterminer le plus rapidement possible, après l’avoir entendu, les suites judiciaires qu’il y a lieu ou non de donner à ces manœuvres que le cdH bruxellois qualifie de « dictatoriales, voire de caractère mafieux ».

Pour lire la suite, cliquez ci-dessous.